Construction sur terrain pollué

Tout projet de construction sur un terrain qui a un risque de pollution doit bénéficier au préalable d’une étude de pollution pour connaître les risques liés au nouvel usage et de travaux de dépollution pour assurer la sécurité et la santé des usagers de la nouvelle construction.

Ce type d’étude et de travaux s’impose :

  • lors de la construction de logements ou de bureaux sur un terrain de friche industrielle
  • lors du projet de rénovation d’un local industriel et changement de destination dans le but d’aménager un loft

Dès lors que la construction principale sur un terrain a la destination d’habitation, ses annexes ont cette destination aussi. De ce fait, la construction d’annexes d’une habitation ( construction de véranda, construction de garage,  locaux de stockage ) doit être faite avec le même soin en terme de prise en compte des contraintes environnementales que la construction de bâtiment principal d’habitation.

En effet, le sol pollué devient à son tour une source de pollution potentielle pour les construction construites dessus ainsi que pour les usagers. De ce fait, la pollution des sols est un sujet qui doit être traité avec tout le sérieux nécessaire, et en particulier en terme de budget pour les travaux de dépollution du sol , des eaux Le degré de gravité de la pollution du sol est déterminé par :

  • la nature de la pollution et son impact sur l’éco système ( animaux, insectes, climat et microclimat, eaux et air)
  • à la nature du sol et aux problèmes liés à la pollution qui commencent à faire surface
  • à la biodégradabilité éventuelle de la pollution

En conclusion, la construction sur terrain de friche de bâtiment d’habitation, bureaux ou annexes doit être étudiée en détail avant d’engager l’achat du terrain ou le projet de construction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *